• GluckBonjour l'Ecole du Chat,

    Un petit conte de fée de Noël ! J'avais 4 mois quand j'ai été adopté, et j'étais plutôt maigrelet, le poil en bataille et n'avais pas fière allure ! Très craintif envers les hommes, car je suis né et ai vécu 3 mois dans la rue, j'avais du mal à être apprivoisé. Puis le 24 mars 2012, ma "maman" est venue me chercher ; malgré mon allure de petit "malheureux", elle a craqué au premier regard et j'ai rejoint un chaleureux foyer avec une maman "humaine", un papa "humain", un grand frère "humain" et une copine chienne. Je grandis donc, depuis, dans une maison ou je suis très heureux, choyé, caliné, je suis le petit roi !!!

    Il y a quelques mois ma maman a envoyé une photo de moi à un concours pour une grande marque d'aliments pour chat. Il y avait plus de 1300 participants. Et vous savez quoi ? et bien je fais partie des 10 gagnants et j'ai gagné une belle séance photo avec un grand photographe animalier, quelques croquettes et des petits cadeaux. Et je serai dés l'année prochaine sur les affiches et paquets de croquettes dans les supermarchés !!

    La morale de cette histoire c'est que moi, un petit chat sauvé de la rue par l'Ecole du Chat, je sois devenu un beau et majestueux matou, égérie d'une marque de croquette ! Un grand merci à l'Ecole du Chat, à ma famille d'accueil, et un grand miaou à mes amis chats qui attendent eux aussi, une famille.

    Joyeux Noël !  
    Hawaï


    votre commentaire
  • C'est une année bien chargée qui se termine bientôt et je tenais à partager avec vous mon plus beau moment en tant que famille d'accueil que j'ai connu cette année.

    C'est l'histoire d'une petite famille chat qui aurait pu mal finir si on n'était pas passé par-là, comme quoi notre travail est très utile et ça fait chaud au coeur de sauver ces chats tout en rendant des personnes heureuses.

    Un jour, Nicole me ramène une maman avec ses 3 bébés âgés de 8 jours ; les bébés ont bien grandi, ont été placés dans de bonnes familles ainsi que la maman et j'ai assez régulièrement des nouvelles de la petite troupe (les dernières datent d'aujourd'hui). Maintenant les anciens chatons sont presque adultes, tous stérilisés et très heureux.

    Sur les photos, il y a les bébés à 8 jours, avec leur maman à l'âge de 15 jours et tous les 3 à 2 mois. Puis une photo de Maïssa (ex Giboulée) dans son jardin, une photo de Yoda (ex Horus) à 7 mois et une photo de Lila (ex Honey) à 5 mois. Je n'ai pas de photo du 3ème mais je sais que c'est beau matou de 5 kg nommé Ramsès.

    Julie, famille d'accueil à l'Ecole du Chat Libre de Bordeaux

    montage FA

    1 commentaire
  • Il était une fois une chatte de deux ans qui a filé le parfait amour avec un jeunot de 6 mois genre "Mourir d'aimer" ; l'histoire d'amour entre une prof et un de ses élèves. J'ai les photos !!! (Frivole et Harmony)
     
    Et puis, et puis la vie les a séparés ! snifff ! Alors, elle a eu d'autres histoires d'amour... toujours avec des p'tits jeunes !
     
    Jusqu'à l'arrivée de Hellfire ; il l'aime... mais elle, elle l'ignore, lui refuse sa couche (2ème photo à l'appui). Et ce soir, Hellfire, couché aux pieds de son idole (Marbacka), il lui a léché les coussinets de sa patte arrière !!! et j'ai loupé la photo !!!

    Conclusion : je ne serai jamais paparazzi !

    PS : et surtout j'ai compris comment l'amour déçu conduit aux femme(lle)s cougards et aux S.M. !! :)

     

    Josette, famille d'accueil    
     
    montage frivole

    votre commentaire
  • petit fauve

    votre commentaire
  • rat de bibliotheque

    votre commentaire
  • C'est l'histoire du petit Husky qui est arrivé cet été dans sa famille d'accueil. Constatant qu'Harmony avait des privilèges auprès de la chatte de la maison, il sentit qu'il aimerait bien en bénéficier lui aussi. Mais comment s'imposer quand on est timide ? En prenant un air détaché  et innocent peut-être... et puis quand tout le monde dort, c'est plus facile à pas de loup !

    montage Husky

    votre commentaire
  • « Voici la suite des frasques de mon Amour de Gotham.
     
    J'ai suivi mon idée ou plutôt celle de Gotham qui consistait à refaire la tapisserie qui ne lui plaisait pas dans l'appartement, j'ai donc lors de mes vacances refais les tapisseries. Bien sûr, j'ai aussi suivi votre conseil : j'ai acheté un immense arbre à chat pour sa seigneurie...

    Peine perdue, il a fait la "tronche" sur l'arbre à chat pendant 3 jours en le regardant dédaigneusement malgré mes solicitations pour jouer. Il s'est également vengé de mes absences sur la tapisserie neuve. J'ai donc du, pour éviter les sautes d'humeur sur la tapisserie du salon, tendre des draps sur les murs... très sayant à dire vrai !!!!

    Mais miracle, le "Seigneur Attila" a daigné essayer l'arbre à chat et là, découverte totale pour moi : il en est dingue ! Il arrive à monter et descendre en spirale en s'accrochant par les griffes. Les pompiers me font un peu rigoler du coup avec leur descente de mat : le mien le fait aussi en montant ! Je vous jure que si j'arrive à le filmer vous serez les premiers à profiter de ses exploits. :)
     
    Les jardinières aussi sont contentes, les plantations ont réussi à éviter ses frasques. Enfin certaines... J'ai vainement tenté d'y planter des bouts de bâtons en hauteur pour qu'il ne s'y couche pas ; il les enlève toujours un à un avec sa gueule et les jette au sol. Ce qui fait que je sais maintenant ce que je peux planter ou non puisqu'il fait un tri sélectif. Bien sûr, il évite complètement son immense jardinière personnelle faite d'herbe à chat et de lierre : j'ai dû faire une faute de goût. Après tout, Gotham a des goûts certains en déco alors pourquoi pas en jardinage ! »


    votre commentaire
  • ...ou plutôt le museau dans la boîte !
     
    Husky

    votre commentaire
  • Filémon a adopté deux chatons en accueil chez la même famille. Il s'en occupe aussi bien qu'une maman ! Tous trois ont fini par trouver une famille pour la vie !
     
    montage Filemon

    1 commentaire
  • Haloes

    votre commentaire
  • Gargouille montage 1

    Nous vous présentons Gargouille. Pourtant craintif (voir photo ci-dessus à gauche), l'ouverture d'une boîte de pâtée peut le transformer et permettre à sa famille d'accueil de l'attraper et de le sociabiliser en douceur (voir photo ci-dessus à droite). Une amusante métamorphose !

    Les 2 autres photos ci-dessous quoique de qualité moyenne permettent toutefois d'illustrer le caractère un peu sans gêne mais très attachant de ce chat. Quelque peu maladroit, il fait parfois lever sa gardienne la nuit parce qu'il fait tomber des objets en jouant.
     
    Gargouille n'est pas encore adoptable mais il peut être réservé. Une famille calme et sans jeunes enfants serait préférable car il est encore un peu méfiant et a besoin d'être mis en confiance en douceur. Il faudra de la patience à ses maîtres qui devraient toutefois rapidement découvrir son côté attachant. Il est tatoué HZH 669 et castré.

    Pour plus d'informations ou pour l'adopter, contactez Mathilde au 06 62 78 05 73.
     
    Gargouille montage 2

    votre commentaire
  • « Depuis des années je rêvais d'une race de chat particulière... des souvenirs d'enfance et des grands parents ayant un couple de chats Manx "gris bleutés" ce qui fait que depuis l'enfance je voulais un chat gris. J'avais déjà il y a très longtemps adopté un chartreux à la SPA de Bordeaux, mais malheureusement la maladie l'avait emporté rapidement. 
     
    Puis une chatte noire est venue le remplacer longtemps après, avec la venue de ma petite fille dans notre foyer, cette compagne a fait partie de nos vies pendant presque 15 ans, aussi à sa disparition je me suis dis que plus jamais je ne supporterais cette souffrance de perdre mon animal de compagnie... jamais ne veut rien dire !
     
    En 2006, traversant une mauvaise passe au niveau de ma santé je me suis enfin décidée à retenter l'expérience avec je dois le dire... le chat de mes rêves, un adorable scottish fold bleu, une merveille que je suis aller chercher à Toulouse. 5 années passées avec lui, 5 années de bonheur intense jusqu'à ce qu'il tombe malade et subisse le pire des traitements, la pire des opérations tout aussi traumatisante pour lui que pour moi. On l'a énucléer et tout cela pourquoi ? pour rien ! pour que j'implore qu'on le laisse partir dans la dignité et sans souffrances les analyses de l'œil ayant révélées par la suite que l'issue était fatale de toute façon.
     
    Ce fut une expérience éprouvante et très douloureuse. Vivant seule avec lui il avait pris une place telle que pendant des semaines et des semaines je me suis sentie déchirée, inconsolable.
     
    Devant mon désarroi ma fille a commencé à chercher pour moi un petit chaton et connaissant l'Ecole du Chat m'a fait parvenir des photos et le lien de l'association. J'ai eu beaucoup de mal et puis un jour elle m'a fait passer la photo d'une petite "GRIOTTE" pas grise du tout. J'ai reçu une décharge électrique, cette petite puce se tenait bien droite et fixait l'objectif... adorable ! Me trouvant sur mon lieu de travail, j'ai demandé à ma fille de prendre contact pour moi au cas où. Elle fit mieux, elle prit rendez-vous avec la famille d'accueil. Le jour J, arrivée devant le portail je me suis mise à pleurer, ma fille me dit de ne pas me forcer si je n'étais pas prête, moi dans ma tête je me suis dis que je ne serai jamais prête.
     
    Nous avons été merveilleusement bien accueillies, des gens gentils et très à l'écoute. Autour de nous 3 chatons ce sont mis à jouer et l'un d'eux me fut déposé dans les mains... elle était si petite ! Pour moi, une adoption c'est une histoire d'amour à double sens, il fallait donc que ce chaton m'accepte aussi et là, incroyable, GRIOTTE s'est mise à ronronner, s'est blottie dans mes mains, s'est mise sur le dos et s'est endormie sous mes caresses ! L'histoire commençait donc...
     
    Quelques jours plus tard, je reçus un appel de la famille d'accueil : suite à la visite chez le vétérinaire, on s'était rendu compte que GRIOTTE était un garçon, chose que je n'avais pas vérifié car cela m'arrangeait un peu de ne pas remplacer mon petit compagnon précédent par un autre mâle. La voix en ligne était un peu dépitée, mais de suite je me suis mise à rire disant que cela n'avait aucune importance et que je prenais tout de même le chaton. Le rendez-vous fut pris... il me manquait déjà de toute façon. GRIOTTE s'appellerait GOTHAM.
     
    Je vais vous passer les détails de l'arrivée, l'acclimatation pas toujours simple, la mise en confiance, la prise de possession des lieux pour lui, si petit, si fragile. Il fut très propre d'entrée, tout était organisé pour qu'il se sente bien et je crois que nous y sommes arrivés.
     
    La première visite chez le véto fut pénible, il hurlait dans sa panière, mais quel plaisir lorsque le vétérinaire l'a pris et posé sur la table GOTHAM s'est précipité vers moi et s'est blotti dans mes bras avec l'air de dire protège-moi de lui et j'ai entendu : "eh bien dites donc il a déjà confiance ! il sait ce vous êtes pour lui !".
     
    Et depuis ce jour, GOTHAM a pris ma tendresse, il a conquis sa place petit à petit. C'est un chat "parleur" et quand je rentre le soir le rituel est là :
     
    * les miaulements de bienvenue quand je descends de la voiture, (comme cela les voisins savent que je rentre !!!)
    * le câlin du soir,
    * les courses folles après la balle ou autre (pendant 20 mn) les jeux de cache cache... il n'a pas son pareil pour ressortir ses jouets de son panier alors que je viens de tout ranger...
    * le faire boire au robinet de la salle de bain (malgré le bol d'eau...)
    * les parlottes sur la terrasse qui font rire les voisins... il est intarissable.
     
    C'est un Clown !
     
    Seules ombres au tableau : 
     
    *son amour pour les plantes : il dort dans les jardinières qu'il déplante allègrement et dépose à mes pieds... beau trophée ! la plantation d'herbe à chat ne semble pas l'émouvoir du tout.
    * son aversion pour l'animal "ASPIRATEUR", qu'il attaque en douce quand il est au repos.
     
    Je crois qu'à la lecture de tout ceci vous l'avez compris, il est mon nouveau souffle de vie, mon petit compagnon qui a su conquérir et embaumer ce cœur qui avait tant souffert et il a pris possession de cette part d'amour qui lui était due ! Je vous souhaite à tous une aussi belle rencontre.
     
    Merci à l'Ecole du Chat ! 
    City »

    gotham

    4 commentaires
  • Voici l'histoire des chats du Peyrat racontée par leur nourrisseuse Patricia.

    « En mars 2010, ma fille emménageait à Bassens dans une résidence. Lors de la visite des lieux, j'ai vu surgir de toutes parts des chats maigres, affamés, en mauvaise santé. Mon cœur a bondi. J'ai commencé à les nourrir et face à l'ampleur de la tâche et devant le risque de reproduction de ces 10 chats, j'ai appelé l'Ecole du Chat. Marie-France est arrivée avec ses cages-trappes et nous avons commencé à trois les captures. Résultat : 10 chats dont 4 femelles gestantes et 15 chatons trouvés dans les jardins. La tâche fut ardue mais aujourd'hui 20 mois et surtout beaucoup d'amour, de patience et surtout de croquettes plus tard, les voilà bien gros et en pleine forme. Ils m'attendent tous les jours : certains se laissent caresser, prendre dans les bras et Ulysse ronronne même ! L'hiver arrive malheureusement mais ils ont à disposition une cabane dans laquelle ils se regroupent. Ils vivent dans leur environnement, les voisins les tolèrent même s'ils ne participent pas à leur nourrissage. Qu'importe, ma fille et moi-même veillons sur eux. Merci à l'association pour sa participation financière et le temps passé à trapper. » 

    montage chats du peyrat
     
     

    2 commentaires
  • Répondant à notre appel, Cécile nous envoie une petite contribution à la gloire de sa minette "un peu décalée" Chiffon , adoptée via l'association voici 6 ans.

    « Quand j'ai voulu adopter un deuxième chat, j'ai contacté l'association. Je voulais une femelle et à ce moment là, il n'y avait qu'une petite femelle disponible. Je suis allée la voir dans sa famille d'accueil. J'ai été prévenue d'emblée : elle est dynamique et ce qu'elle aime, c'est manger les doigts. Elle n'avait rien de spécial dans sa robe, c'était un tempérament sur pattes, elle était juste un petit zébulon, comme la surnommait sa famille. Sans avoir de coup de coeur particulier, je me suis dit que si la vie mettait cette petite minette sur ma route, c'est qu'elle était pour moi. Merci, la vie.

    Chiffon a 6 ans. Ca lui ferait une quarantaine d'années en âge humain. Mais Chiffon, elle fait comme la chanson d'Alain Souchon : "je sais qu'c'est pas vrai, mais j'ai 10 ans !".

    Chiffon a de grandes billes vert clair qu'elle garde toujours grandes ouvertes. Sa petite tête triangulaire est posée sur un grand corps haut sur pattes. Elle s'est empâtée ces derniers temps, mais ça reste "mon petit chat blanc", avec ses quatre tâches sur le dos.

    Chiffon devrait avoir un fan-club. Elle aime tout le monde, mais surtout ... elle veut que tout le monde l'aime et elle s'y emploie avec une grande constance et beaucoup d'intensité. Elle se précipite sur le nouveau venu pour lui faire des regards d'amour, roucouler et se rouler à ses pieds, monter sur une chaise pour être à hauteur des mains, pointer son museau le plus proche possible. Un vrai chat de cirque. Tant est si bien que lors d'une visite de l'appartement que je quittais, une des personne a annoncé à l'agent immobilier qu'elle n'était pas intéressée par l'appartement, mais qu'elle voulait bien le chat.

    Chiffon est en connexion avec l'invisible
    chiffonlumiere

    Chiffon est curieuse (photo sans trucage)
    chiffoncurieuse

    Chiffon est amoureuse d'un tendeur de vélo, auquel elle se frotte et qu'elle mâchouille tous les jours. Chiffon aime la mécanique, surtout les mains qui ont touché le cambouis. Chiffon aime la chasse à la mouche, d'ailleurs quand c'est trop haut, on la tient en l'air pour l'aider.

    Chiffon aime manger les doigts
    chiffonmangerlesdoigts

     

    Chiffon aime le gratin de potiron, la soupe, chipe des morceaux de salade et adore boire les gouttes sur notre peau au sortir de la douche. Comme pas mal de chats, elle se met en arrêt quand elle voit une proie potentielle en faisant des petits cris "mâh âh âh âh" !!". Mais Chiffon, elle le fait aussi quand on éternue ou qu'on siffle. Elle vient tout de suite en miaulant quand on l'appelle.

    Chiffon n'avait pourtant que 3 semaines quand elle a été abandonnée dans un carton sur un parking de Bordeaux-Lac.

    Chiffon, c'est le chat le plus gentil du monde.
    chiffonchatleplusgentildumonde

    »


    2 commentaires
  • Le témoignage de Mme C., adoptante de Géraldine après que celle-ci ait été rendue à l'association.

    « Après une visite chez Mélanie, famille d'accueil, qui devait être un premier contact, je suis finalement repartie vers Gujan Mestras avec ma petite Dora (Géraldine) ! Tout le long du voyage, je lui ai parlé... et elle a compris que je connaissais bien les chats et qu'elle trouverait le bonheur auprès de Pichaï et de sa nouvelle maitresse ! Après une petite sieste dans la salle de bains dont j'ai laissé la porte ouverte, très vite, elle a investi le loft et fait connaissance avec mon Pichaï et son nouveau lieu. Elle mange parfaitement bien et fait ses besoins aux mêmes endroits que mon matou. Elle gambade dans l'appartement où je la laisse totalement tranquille et vivre sa nouvelle vie et ne se cache nulle part !

    J'ai du mal à comprendre que l'adotion précédente ne se soit pas bien déroulée; probablement que cette personne connaissait mal les félins et a eu peur. Je suis à la disposition de votre association pour venir vérifier tout celà quand vous voudrez, même si j'habite Gujan. 

     
    J'ai remerçié par mail Mélanie qui a su me faire confiance et être responsable en me la confiant : nous sommes toutes les deux natives de Grenoble et les montagnards sont des gens de confiance ! Je répète le bonheur que vous me donnez. »

    Et plus récemment : « Coucou l'Ecole du Chat, coucou Marie-France, coucou Mélanie et Marie ma gentille famille d'accueil, c'est Dora (ex Géraldine). Depuis que j'ai été adoptée le 5 novembre chez ma famille d'accueil, je suis en pleine forme! J'habite sur le Bassin d'Arcachon où j'ai fait la connaissance de Pichaï, même école que moi, mais promo 2008:  nous nous entendons à merveille ! Nous faisons des caramboles une bonne partie de la journée ! Et sinon, je dors ou je mange ou je regarde les mouettes !! Ne vous inquiétez plus pour moi, je fais le bonheur de tous ici ! MERCI de vous être si bien occupé de moi et bisous ! »

     
    montage geraldine

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique