• En cette saison (printemps), les chenilles processionnaires envahissent les jardins. Autant les chats adultes s'en méfient spontanément, autant les chatons, par curiosité et facétie, n'hésitent pas à jouer avec.

    C'est ainsi que notre petite Fosca (ex-Fissa) est rentrée hier après-midi la bave aux lèvres et un oeil suintant. Dans cette situation, quelque soit la cause,
    il vaut mieux consulter un vétérinaire sans tarder. S'il s'avère que le chaton a léchouillé une chenille, il peut y laisser toute (ou partie de) la langue qui se nécrose, sinon un œil, voire la vie s'il ne reçoit pas immédiatement un traitement anti-biotique approprié !

    Tout cela peut sembler bien alarmiste, mais quand on est attaché à nos animaux de compagnie, le moindre des services à leur rendre (outre le gîte, le couvert et tous les câlins possibles !) est de préserver au mieux leur santé.

    Fosca est tirée d'affaire avec seulement une minuscule insensibilité sur l'extrême pointe de la langue.

    Violaine

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique