• Sud-Ouest 05/04/2014 : Française des jeux

    Française des jeux : la chance sourit au chat de gouttière de Floirac

    Publié le 05/04/2014 à 06h00 , modifié le 05/04/2014 à 10h16 par 

    Autrefois errant, un chat bordelais vient d’être élu parmi 14 000 pour orner les tickets d’un jeu. La France compte désormais 11 millions de chats. Un record.

    Française des jeux : la chance sourit au chat de gouttière de FloiracÀ Floirac (Gironde), Maryse et Gyp.© PHOTO 
     PHOTO LAURENT THEILLET/« SO »
     
     
    Sortez les mouchoirs, et quittons un instant la rubrique des chiens écrasés pour celle des chats qui s'éclatent. Aussi sale qu'apeuré à l'heure de sa difficile capture dans un squat bordelais, voici bientôt trois ans, Gyp est devenu cette semaine un véritable aristochat. Élu parmi 14 000 autres animaux de compagnie (1), le jeune matou orne ainsi depuis jeudi les tickets du jeu « Poils à gratter ».

    2 millions de votes

    Itinéraire d'un chaton gâté par Maryse, sa jeune retraitée de maîtresse installée à Floirac (Gironde). « À la mort de ma vieille chatte, je pleurais toutes les larmes de mon corps lorsque j'ai décidé de faire un malheureux de moins en adoptant », raconte aujourd'hui sa protectrice. Vacciné de frais, le petit chat sauvage se retrouve également vite inscrit au casting de la Française des jeux. Avec un taux de participation à rendre rouge et vert de rage la moindre tête de liste aux prochaines élections européennes, la chance sourit une nouvelle fois au petit malheureux. Parmi 2 millions de votes en ligne, une majorité font de Gyp et Pucinette, jeune congénère d'Hendaye (64), les heureux élus.

    Invité dimanche dernier dans un cinq-étoiles de la capitale, le petit minet n'aura pourtant pas sorti les moustaches de sa chambre. Le gros dos plutôt que la grosse tête. « Ils me l'ont fait monter à Paris pour une conférence de presse, mon petit paysan ! Il était tellement effrayé », sourit Maryse. « Mais bon, une voiture avec chauffeur qui vous attend à la gare, ça ne se refuse pas. » Belle opération aussi pour la FDJ, qui a su flairer le bon filon animalier. « Plus d'un Français sur deux possède un chien ou un chat, considéré comme un vrai membre de la famille », explique la direction. 116 millions de sacs à puces auront d'ailleurs été grattés lors des deux précédentes saisons du jeu. Un chiffre d'affaires que Maryse devrait contribuer à faire grimper. « Je suis tellement fière que je vais en acheter tous les jours… J'espère juste que Gyp me poussera vers la fortune plutôt qu'à la ruine. »

    Au-delà d'un hypothétique gain de 15 000 euros, son mannequin ne lui en a en effet encore guère rapporté. « En guise de récompense, la FDJ m'a offert un abonnement à “30 millions d'amis” et une pochette de jeux qui m'a fait gagner 8 euros… »

    De moins en moins de chiens

    Ainsi les 63 millions d'animaux de compagnie sont-ils désormais quasiment aussi nombreux que la population française. Un record en Europe. Outre les quelque 35 millions de poissons rouges dont il faut louer la compagnie plutôt discrète, jamais d'ailleurs les chats n'auront été si nombreux. Car si 7 millions et demi de chiens aboient, la caravane féline les dépasse de plusieurs têtes. Une bonne nouvelle, au moins, pour nos trottoirs. Avec plus de 1 million de nouveaux chats recensés ces quatre dernières années, la colonie hexagonale affiche ainsi 11 millions d'individus.

    Selon des chercheurs hautement qualifiés, la statistique témoigne pour autant davantage d'une prise de conscience que d'un véritable désamour entre l'homme et son ex-meilleur ami. Des maîtres de plus en plus responsables, si l'on en juge aussi par un taux de stérilisation en hausse constante : 32,5 % de la population canine et 74,2 % chez les chats. Ce pour quoi milite justement l'École du chat libre (2), l'association à l'origine du sauvetage de Gyp. Aux opportunes chattes du quartier, rappelons d'ailleurs que s'il affiche une belle virilité, le greffier en a malgré tout perdu les attributs.

    (1) 64 % de chiens et 36 % de chats. (2) www.ecole-du-chat-bordeaux.com


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :