• Adoptant ou famille d’accueil, il est important que chacun prenne toute la mesure du danger que représentent une fenêtre ou un balcon. Nombre de disparitions, accidents ou décès nous sont signalés chaque année car les chats se sont faufilés dans le dos de leur propriétaire par une ouverture aussi petite soit-elle ou car ils sont tout simplement tombés.

    Les fenêtres

    Par instinct et par curiosité, la plupart des chats cherchent à rejoindre l’extérieur. S’ils n’ont pas été habitués très jeunes à éviter les pièges de la rue (sachant que beaucoup de jeunes chats ayant accès à l’extérieur meurent avant l’âge de 2-3 ans) ou s’ils ne vivent pas en rase campagne loin des routes passantes, cette envie de grand air devient pour la plupart synonyme d’accident (mortel dans beaucoup de cas) ou de perte (et donc d’une vie d’errance).

    Fenetres

    Les balcons

    Les chats sont d’un naturel curieux et joueur : un son, une odeur, une mouche, un oiseauréveillent leur instinct de prédateur. S’il est vrai qu’un chat est parfaitement capable de marcher sur le rebord étroit d’un balconet qu’il n’en sautera pas délibérément, cet instinct est tellement puissant qu’il risque à tout moment de le pousser à commettre des imprudences qui peuvent le conduire à faire des chutes souvent mortelles. En effet, même s’ils ont la réputation de toujours retomber sur leurs pattes, les chats sont comme tous les êtres vivants soumis à la loi de la gravité. Les chutes du deuxième ou troisième étage sont souvent les plus graves car le chat a d’autant moins le temps de se retourner sur lui-même.

    Balcons

    Protégez-le : sécurisez vos fenêtres et balcons !

    Pour toutes ces raisons mais aussi parce qu’un chat aussi paisible soit-il n’est pas à l’abri d’un coup de peur (une porte qui claque, un moteur qui pétarade…), il est important de protéger fenêtres et balcons auxquels le chat a accès. Les filets en plastique transparent tendus sur des cadres de bois ou fixés par des crochets sur le balcon sont une excellente solution. Invisibles de l’extérieur, ils permettent d’aérer l’appartement sans risque de chute pour le chat. On peut également les utiliser sur les ouvertures de fenêtres sans nuire à l’esthétique de l’immeuble. Il faut sécuriser toute la surface ouverte (y compris les fenêtres basculantes très dangereuses !), le chat étant un grimpeur agile qu’un filet d’un mètre de hauteur n'arrêtera pas. 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique