• Un rappel primordial pour tous ceux et celles qui nourrissent des chats errants. Les chaleurs vont commencer et la plupart des femelles seront gestantes sous peu. Il est temps de faire stériliser les chattes errantes, même si elles sont gestantes ! Ne doutez pas de l’urgence de la situation ! Si vous agissez dès aujourd’hui avec l’aide des associations de protection animale, vous contribuerez à sauver la vie de nombreux chatons !

    bandeau-stérilisation-1
    Chaque année, à partir du mois d'avril et jusqu’en octobre au moins, nous recevons des demandes à l’aide pour la prise en charge de plus de 10 chatons par jour. C’est bien plus que l’association ne peut gérer faute de familles d'accueil et d'adoptants et nous devons donc malheureusement refuser d’aider des dizaines de personnes et de chatons chaque année. Ceci pourrait être évité si les femelles étaient stérilisées avant de donner naissance à leur première portée de chatons de l’année. 

    Saviez-vous que beaucoup des chatons laissés livrés à eux-mêmes dans la rue faute d’adoptants meurent avant d’atteindre l’âge adulte dans des conditions souvent atroces (maladie, faim/soif, accident, acte de cruauté) ? Réalisez-vous que pour chaque chaton placé par vos soins (nés d’une chatte errante ou de votre propre chatte), un autre chaton ne pourra être placé/pris en charge par une association de protection animale et mourra dans la rue (s’il est « chanceux », il survivra assez longtemps pour se reproduire et contribuer un peu plus à la misère féline) ? C’est pour cela que nous vous encourageons à prendre rapidement la décision de faire stériliser vos chattes et les chattes errantes de votre quartier. 


    Vite, le temps presse !

    Vous pouvez trouver des renseignements sur notre fonctionnement sur cette page
    http://www.ecole-du-chat-bordeaux.com/nous-pouvons-vous-aider.php?rub=2

    N'hésitez pas à contacter l'association pour de plus amples renseignements à propos de la stérilisation d'un(e) chat(te) sans maître

    - par mail : chatserrants.edc33@gmail.com

    - par téléphone : 06 82 00 91 41


    14 commentaires
  • Voici une histoire qui finit bien, ce n’est pas coutume.

    Maria, bénévole de longue date à l’Ecole du Chat Libre de Bordeaux, a signalé à ses collègues il y a quelques temps déjà l’arrivée d’un nouveau chat sur le site de nourrissage de chats libres (stérilisés) dont elle s’occupe. Ce beau roux à poils longs était très méfiant au début. Il ne semblait pas signalé sur les sites d’annonces de chats perdus. Petit à petit, à force de voir Maria, il s’approchait de plus en plus jusqu’au moment où il est devenu très câlin : il la suivait partout, il miaulait et tentait de monter en voiture. Maria lui a coupé ses bourres de poils et a remarqué qu’il était castré. Elle a recherché la présence d’une puce électronique avec un lecteur spécial, n’étant pas tatoué. Miracle : le chat portait une puce ! Et les coordonnées de la propriétaire étaient à jour. Il se trouve qu’entre-temps une autre bénévole est tombée sur une annonce de la maitresse du minou qui le déclarait perdu en avril 2013 !

    mms_img-987665137

    Contactée le jour même, la maitresse de Curry n’en revint pas de l’annonce que nous lui avons faite par messagerie interposée. Elle pleurait de joie quand elle a rappelé le lendemain matin. Curry est rentré chez lui le soir suivant. Il semblait très heureux : il les a reconnus de suite. Sa famille n’avait pas repris de chat car elle était trop malheureuse. Quel bonheur pour nos bénévoles d’avoir pu participer et assister à un tel dénouement !

    Après 24 heures de bons soins dans sa nouvelle maison, la maitresse de Curry nous a donné des nouvelles :

    « Curry est rentré hier à 19h dans sa nouvelle maison car nous avons déménagé l'année dernière. Il nous a reconnu et après un festin (nous lui avons donné ce qu'il avait l'habitude de manger), il est resté collé à nous toute la soirée. Quelle joie pour nous tous de pouvoir le caresser et lui faire des bisous ! En ce moment, il dort sur notre lit. C'est impressionnant car nous avons l'impression qu'il est parti seulement quelques jours. Il a déjà pris ses marques ! Je remercie Maria et toutes les personnes qui se mobilisent autour de tous les chats qui se retrouvent dehors. C'est une histoire incroyable et nous sommes heureux d'avoir retrouvé notre chat. Merci encore à vous tous ! »

    On ne le répètera jamais assez : l’identification de votre animal par tatouage ou puce électronique peut lui sauver la vie. Nous en avons de nombreux exemples dont certains sont relatés dans notre rubrique : Disparition

    http://leblogdelecoleduchatdebordeaux.kazeo.com/edit/disparition/disparition,r1961592.html


    votre commentaire
  • Voici l'endroit dans lequel vivent quelques chats errants. Si la prolifération est bien réelle (le nombre de chats augmente avec les années), de nombreux chatons meurent avant d'atteindre l’âge adulte à cause de l'insalubrité, des parasites et de maladies pourtant parfois faciles à soigner si elles sont diagnostiquées à temps.

    008

    Ceci n'est pas un cas isolé. Les chats vivent parfois dans des décharges à ciel ouvert comme celle-ci ou dans des vides sanitaires, près de poubelles pour tenter d’y trouver quelque nourriture, la plupart du temps près de zones habitées et de routes passantes. Malgré leur proximité, beaucoup de gens ignorent la présence de chats dans leur quartier ainsi que leur situation précaire car les chats sont méfiants par instinct de survie.

    Nos bénévoles connaissent la malheureuse réalité du terrain de part des dizaines d’interventions chaque année. Ils tentent d'enrayer le phénomène en limitant les naissances et en améliorant les conditions de vie de ces chats avec l'aide de personnes volontaires s’occupant de nourrir et d’entretenir les abris de ces laissés pour compte. 

    003

    votre commentaire
  • Voici ce que nous avons découvert au petit matin dans l'une de nos cages trappe destinée évidemment à capturer un chat. C'est une grande première pour l'association. On avait en effet déjà trappé chiens, poules et moults hérissons mais jamais de raton laveur ! Nous comprenons mieux pourquoi les croquettes disposées dans la cage leurre disparaissaient si vite !
    Raton laveur

    votre commentaire
  • Nous avons été alertés par une de nos adoptantes et une de nos bénévoles qu'il y avait un groupe d'une dizaine de chats errants qui se reproduisaient, certaines femelles étant par ailleurs gestantes.



    Notre adoptante et notre bénévole étant sur place et pouvant s'occuper des captures (avec l'aide de deux autres bénévoles), nous avons décidé de faire stériliser ce groupe afin qu'il n'y ait plus de naissances sur ce site.

    Les chats sont nourris par plusieurs personnes, pourtant ils sont maigres et pas en bon état, la vie d'errance est une vie dure qui use beaucoup les chats.

     

    Ce sont 10 femelles qui ont été capturées et stérilisées, dont 8 qui attendaient des petits ! 2 mâles ont aussi été capturés et stérilisés.

    Certains ont été relâché sur place car sauvages, quelques uns sont en socialisation et 2 minettes très gentilles ont été mises à l'adoption, Jamélie et Ionalie. Jamélie a été adoptée mais Ionalie attend toujours sa famille. 

    ionalie



    Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous trouverez différentes façons de nous aider sur cette page:  Nous aider.


    votre commentaire
  • Depuis plusieurs semaines, l'Ecole du Chat Libre de Bordeaux vient en aide pour un groupe d'environ 70 chats errants d’une petite commune du Libournais, signalés par l’association de sauvetage d’équidés, Zorte Berria, très investie dans ce sauvetage.

    La priorité est en premier lieu d’éviter absolument les naissances du printemps. 

     affiche-jardin-accueil

        Les captures et stérilisations ont commencé début février.

        Certains chats ont été mis en accueil en attendant de voir s´ils se socialisent, car, même s´ils ont été habitués à côtoyer la dame qui les nourrit, ils sont pour la plupart craintifs et ne connaissent pas le contact rapproché avec l’humain, les bruits d’une maison...
    Tous les chats sont assez jeunes, moins de 5 ans (entre 9 mois et 4 ans), mais la personne étant très âgée il est peu probable qu’elle puisse assurer leur avenir, et l’environnement est particulièrement dangereux pour eux (chasseurs).

       Nous souhaiterions donc sortir un maximum de chats de ce site.

        C´est un travail de titan qui nécessite beaucoup d´énergie, de temps, mais aussi de finance.
    Le coût total des stérilisations réalisées jusqu’ici s’élève à environ 1700€ (chiffre approximatif puisque les opérations de capture ne sont pas terminées) dont une partie prise en charge par Zorte Berria et l´autre par l´Ecole du Chat Libre de Bordeaux.

     
        A ce jour, il ne reste plus que 6 chats à attraper. 
    Près d´une quinzaine de chats ont trouvé une famille d´adoption, d´autres attendent toujours un foyer, comme Ghana et Galéro.
    Beaucoup de chats de ce groupe, non sociables, sont actuellement dans l’attente d’un jardin d’accueil... Seuls deux d´entre eux ont déjà trouvé des personnes au grand coeur qui leur ont permis de retrouver la liberté dans un environnement serein.

    Nous recherchons donc pour nous aider :

    des jardins d´accueil : c´est-à-dire des personnes ayant un grand jardin, loin de routes trop passantes.
    Il suffit de laisser le (ou les) chat(s) vivre une vie de chat libre.
    Il est simplement nécessaire de mettre à disposition un petit abri pour dormir (nous pouvons fournir des caisses en polystyrène par exemple) et donner nourriture et eau à l´abri dehors.

     

    Quelques uns des chats du groupe du Libournais, en attente d´un jardin d´accueil


    des dons financiers si vous désirez contribuer à ce sauvetage mais ne pouvez ni adopter,
    ni faire jardin d´accueil

     

        Merci pour votre aide et n’hésitez pas à faire passer le message autour de vous !

    Contacts :
    - Ecole du Chat Libre de Bordeaux : secretariat.edc33@gmail.com / 06 62 78 05 73
    - Zorte Berria : zorteberria@orange.fr / 06 89 95 33 21


    votre commentaire
  • Pour l'instant ce sont 11 femelles qui ont été stérilisées dont 4 ou 5 étaient gestantes !! Nous vous laissons imaginer le nombre de chatons qui seraient nés cette année si nous n'étions pas intervenus, chatons qui auraient eu une vie de misère, mal nourris, pas d'abris, dormant sous une haie ou dans l'herbe...tirelire

    Il nous reste encore plusieurs chats à attraper, nous avons besoin d´aide pour payer les factures qui vont pas tarder à arriver, le montant total sera d'environ 1000 € + quelques soins qui ont été faits sur certains chats (piqûre antibio et pipette pour gale des oreilles) + le plus petit du groupe qu'on a gardé, qui se socialise mais qui a des soucis respiratoires, il est sous traitement antibio pour l'instant mais si pas d'amélioration en début de semaine une visite vétérinaire est prévue, en espérant que ce ne soit rien de grave. 

    Pour les dons vous pouvez :
    * soit nous envoyer un chèque en marquant au dos "chats errants la brède" à l'ordre de l'école du chat libre de Bordeaux

    Ecole du Chat Libre de Bordeaux 
    22 rue du 19 mars 1962 
    33400 Talence

    * soit en espèces en venant lors de nos permanences (mardi et samedi de 16h à 19h / jeudi de 11h à 13h)

    * soit par paypal :  

    L'association est reconnue d’intérêt général, 66 % de votre don seront déductibles de vos impôts dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.
    Ainsi, si vous faites un don de 40 €, vous pourrez déduire 26,40 €  de vos impôts et, avec votre reçu fiscal, votre don ne vous coûtera au final que 13,60 €.

    Merci pour ces chats et pour cette dame. Il n´y a pas de petits dons, chaque don compte. 




    Le + petit du groupe, un chaton mâle de 5/6 mois, en cours de socialisation et surtout en cours de soins, il ne pèse que 1kg9, il a des soucis respiratoires surement du à un coryza non soigné cet hiver. 

     jeune femelle qui était gestante
     mâle de 4/5 ans
     jeune femelle de 8/9 mois 
     jeune femelle de 7/8 mois 
     mâle de 3/4 ans 
     femelle
     jeune femelle gestante

     


    votre commentaire
  • Nous avons été contactés il y a 10 jours environ par une dame âgée, veuve et vivant seule à La Brède, qui nous a lancé un appel de détresse car elle a actuellement une 20aine de chats errants dans son jardin. Elle essaie tant bien que mal de les nourrir mais elle désespère que quelqu'un lui vienne en aide afin que cesse cette prolifération. Deux ou trois chats sont arrivés il y a quelques années et aujourd'hui il y en a 20 ou 25. tirelire

    Une de nos bénévoles s'est rendue sur place afin d'évaluer la situation : il y a environ 10 femelles et 10 mâles et la plupart des femelles sont gestantes. 

    Si nous n'intervenons pas il y aura au moins une 60aine de naissances cette année !!



    La dame n'a que peu de moyens et ne peut pas aider financièrement mais l'association ne peut pas assumer seule une telle facture car il faut compter environ 1000€ de frais de stérilisation. Nous ne pouvons pas fermer les yeux et laisser cette pauvre dame seule face à son désespoir !

    Aussi nous avons décidé de lui venir en aide et de stériliser tout le groupe de chats. Nous avons déjà commencé et 4 chats ont été stérilisés dont 1 femelle gestante de 4 chatons !

    Pour cela nous faisons appel à votre générosité afin d'aider cette dame et d'aider ces pauvres chats qui seront bien mieux une fois stérilisés. La bénévole qui va tous les 2 jours sur place (nous aidons au nourrissage et essayons de voir quels chats pourraient se socialiser) assiste régulièrement à des bagarres entre mâles car certaines femelles sont en chaleur. C'est terrible de les voir se battre, de voir ces pauvres femelles ne plus savoir où se mettre pour être tranquilles car elles sont suivies par 6 ou 7 mâles en rut.
                                    

    Nous allons essayer de sortir quelques chats qui nous semblent socialisables.

    Nous allons également leur faire des abris car ils ont pas d'endroit où s'abriter, ils dorment sous la haie qui est épaisse heureusement. 



    L'association ne fonctionnant qu'avec des dons et de rares subventions, nous lançons aujourd'hui un appel aux dons pour un montant de 1000€ afin de nous permettre de stériliser tout ce groupe.

    Pour les dons vous pouvez:
    * soit nous envoyer un chèque par courrier en indiquant au dos "chats errants la brède" à l'ordre de l'école du chat libre de Bordeaux

    Ecole du Chat Libre de Bordeaux 
    22 rue du 19 mars 1962 
    33400 Talence

    * soit en espèces en passant lors de nos permanences (mardi et samedi de 16h à 19h / jeudi de 11h à 13h)

    * soit par paypal :  


    L'association est reconnue d’intérêt général, 66 % de votre don seront déductibles de vos impôts dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.
    Ainsi, si vous faites un don de 40 €, vous pourrez déduire 26,40 €  de vos impôts et, avec votre reçu fiscal, votre don ne vous coûtera au final que 13,60 €.

    Merci pour ces chats et pour cette dame. Il n'y a pas de petits dons, chaque don compte. 


    votre commentaire
  • Deux chats provenant du sauvetage ayant lieu dans le Libournais se sont avérés relativement sociables au cours de leur convalescence post-stérilisation : un très joli mâle roux à poils longs et un très joli tigré et blanc tous deux âgés de 5 ans environ. Nous les confions à nos familles d'accueil afin de les proposer à l'adoption. 10947251_1029085650440813_2491503678992904701_n

    Il y en aura sûrement d'autres auxquels nous essaierons de trouver une famille : une gentille tigrée et un croisé siamois avec une petite tâche marron sur le nez (qui sera opéré demain). Nous espérons que les chats adultes en attente d'une famille actuellement hébergés par l'association vont très rapidement trouver des adoptants car cela lui permettrait d'en sauver d'autres.

    Aujourd'hui, 9 chats de ce site ont été stérilisés, 4 autres ont été capturés. Nous faisons plus que jamais appel a la générosité de particuliers acceptant d'accueillir un chat libre (stérilisé mais craintif) dans leur jardin afin de leur éviter un coup de fusil sur leur lieu de vie actuel. 

    Enfin, nous vous laissons découvrir la drôle de surprise qu'ont eu les bénévoles en allant vérifier les cages... 
     
    20150224_161354

    votre commentaire
  • Une minette croisée siamois red point vient d'être trouvée par une de nos bénévoles en bas de sa résidence se nourrissant dans les poubelles. chatte red point fev 2015

    La pauvre est très sale, maigre, affamée et a peut-être été heurtée par une voiture car elle boite d'une patte arrière. Elle voit le vétérinaire demain. Elle se remet doucement. Elle est très gentille.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique