• Voici le témoignage de Mme M, adoptante en octobre 2009 de Kali et Gaia, anciennes Evidence et Eymée.

    « Mon compagnon et moi-même avons souhaité adopter un chat lorsque notre vie commune a commencé à se concrétiser. Nous avons alors écumé les sites internet à la recherche de chatons à adopter et avons jeté notre dévolu sur le site de l’Ecole du Chat de Bordeaux. Après avoir parcouru la liste des chatons « disponibles », nous sommes presqu’immédiatement l’un et l’autre tombés amoureux de deux ravissantes petites minettes, âgées de 3 mois. Ne voulant qu’un seul chat, nous avons (difficilement) porté notre choix sur l’une des deux et avons contacté la famille d’accueil afin de pouvoir la voir « en vrai ».

    Rendez-vous fixé, nous avons été accueillis par une dame absolument charmante (ndlr : Mme J, famille d'accueil fidèle) et notre coup de cœur s’est confirmé. Sauf qu’à voir ensemble ces deux chatons (issues de la même portée), nous n’avons pas eu le cœur de les séparer et avons finalement décidé de les prendre toutes les deux. Grâce à la bonne volonté de la famille d’accueil, nous avons pu bénéficier d’un délai nous permettant de préparer notre nid au mieux pour les deux futures arrivantes et quel réel bonheur de les avoir avec nous !

    Depuis, mon compagnon et moi-même avons changé de route, je suis désormais seule à m’occuper de mes deux chats, mais je ne regrette absolument pas mon choix. Voilà maintenant deux ans qu’elles sont avec moi : elles sont adorables, très câlines, joueuses, affectueuses, drôles, elles font rire tout le monde. Merci l’Ecole du Chat pour tout ce bonheur et un grand grand merci à la famille d’accueil de mes deux minettes, sans qui je n’aurais certainement pas pu les adopter ! »

    kali et gaia

    votre commentaire
  •  "Fiodor, adopté en novembre 2010, a depuis parfaitement pris possession de son habitat, et n'a presque plus de réflexe de fuite quand je me déplace. Il saute désormais sur le lit et dort dessus la nuit. Une nuit je me suis réveillée et je l'ai vu, assis sur le lit, en train de me regarder dormir. Il ne sort pas et ne peut donc pas me rapporter des vraies souris, mais il m'offre tout de même des cadeaux, c'est ainsi que certains matins je découvre dans mes draps ou sur le sol des stylos, pinces à linge... il n'apporte pas encore le café et les croissants au lit mais j'espère que cela viendra ! Sinon il a été récemment malade, ce qui m'a donné l'occasion de voir que monsieur prenait ses comprimés sans broncher, heureusement car il n'aime pas le yaourt ! En fait ce n'est rien, il est simplement allergique à certaines croquettes ou aliments, je n'ai pas encore pu déterminer les allergènes exacts en cause. TOUS les soirs, et pas à un autre moment de la journée il réclame son câlin jusqu'à ce qu'il l'obtienne. J'ai adopté ce chat gratuitement car à l'origine il était très craintif, d'ailleurs, le jour où je suis venue le chercher je n'ai même pas pu le toucher, comme quoi ces chats sont tout-à-fait capables d'adaptation, et il ne faut pas hésiter à les adopter. La seule chose qu'il n'accepte pas encore c'est d'être pris dans les bras, mais à quoi cela sert quand il suffit d'appeler pour qu'il court vers la main qui donne les gratouilles. Il est adorable en tous points, il dit même merci quand je lui remplis sa gamelle, ou change sa litière, en me faisant un petit miaou !"


    votre commentaire

  • Voici des nouvelles de Dino, chat positif FIV qui est resté très longtemps en famille d'accueil avant d'être enfin adopté début 2011.

    « Dino a été renommé "Milord" en raison de son caractère et de la chanson d'Edith Piaf "allez venez Milord...". Le joli matou s'est très rapidement adapté à nous et à l'appartement. Il est vraiment adorable et nous sommes très contents d'avoir adopté ce petit chat très curieux et joueur. Il a déjà ses habitudes à peine un mois après l'adoption : de l'escalade de tous les meubles aux bains de soleils sur le balcon. Nous remercions l'Ecole du Chat et notamment Géraldine pour ce chat tout mignon !! »

    1 commentaire
  •  

    Nous sommes Fébus (ex Flanagan, poils longs) et Fénix (ex Falcoche, poils courts), 2 frères - mais est-il besoin de le préciser ? - trouvés ensemble et recueillis fin octobre 2010 par l'Ecole du Chat. Nous avons été adoptés ensemble aussi - et ça c'est vraiment génial ! - le 5 novembre, le jour de la fête de notre maîtresse et avons donc été un bien joli cadeau ! D'ailleurs, nous aimons à penser que nous sommes un cadeau permanent !

    D'après notre ancienne famille d'accueil, avant notre adoption, nous étions toujours collés l'un à l'autre - ça n'a pas changé ! Elle disait que « FLANAGAN/FEBUS était toujours prêt à se jeter devant pour défendre son petit frère qui faisait les pires bêtises mais tellement peureux qu'il ne supportait presque pas qu'on l'approche mais en même temps tellement sûr de lui ! »

    En ces jours de fête, nous avons une pensée pour tous nos petits congénères abandonnés à qui nous souhaitons de trouver rapidement affection et chaleur au sein d'un foyer.

    Nous tenons également à remercier la générosité des familles d'accueil de cette association qui sont un maillon essentiel dans cette chaîne de solidarité et d'amour.

    Bonne année à tous !


    votre commentaire
  • Nous tenions à vous présenter Andy, pensionnaire du centre pénitentiaire de Gradignan. Comme vous vous en souvenez peut-être, Andy faisait partie des chats de ce groupe qui ont tous été capturés et stérilisés, déplacés en campagne pour certains et replacés sur leur lieu de vie pour d'autres. Le lieu de nourrissage d'Andy et de ses compagnons est peu à peu déplacé par notre bénévole. Celle-ci nous disait récemment à propos d'Andy : "Il semble en bonne forme. Je le vois chaque fois que je vais à la prison. Ce n'est pourtant jamais aux mêmes horaires ! J'ai l'impression qu'il passe sa vie à m'atttendre !".


    1 commentaire
  • Voici Isabelle, stérilisée, et ses deux nouveaux protégés (il ne s'agit pas de ses propres chatons).
    Tous trois ont trouvé une famille pour la vie !


    6 commentaires
  • Voici Frisby pris en flagrant délit allongé à son aise dans la vaisselle de sa famille d'accueil.

    Frisby a entre-temps trouvé une famille adoptive !


    1 commentaire
  • Les «gros» chats (je les appelle comme ça pour les différencier du petit), ont mis un moment à s'adapter à Cirrus, mais maintenant, ils jouent ensemble, dorment ensemble... et la nuit, ils sont tous les quatre sur le lit ! Ils sont tous très câlins. Même Cerise le devient. Cirrus ne semble pas souffrir de sa faiblesse à l'arrière-train. Parfois, il est un peu plus «bancal», mais c'est surtout quand il vient de se réveiller. Et puis, quand il tombe, il tombe. Il s'en fiche. Il se relève, et vaque à ses occupations.

    En septembre, mon mari et moi avons été rappelés à l'ordre par la véto, car Cerise et Donuts étaient en surpoids. Elle voulait que nous les rationnions. Je m'y suis refusée, arguant qu'un humain lui-même conscient qu'il doit faire un régime trouve cela difficile, alors un chat !!! Et puis, ça n'aurait pas résolu le problème. Nous avons donc acheté des balles à croquettes. Elles permettent aux chats d'être moins passifs, et de ne pas manger par ennui. Mon mari était très sceptique, d'autant que la véto ne semblait pas pour les balles à croquettes. Eh bien, ça a été magique ! Depuis fin octobre (date où mon mari a accepté les balles), ils ont perdu 400g pour l'un, et 500g pour l'autre !!! Cerise est encore un peu grosse, mais on est sur la bonne voie. Elle ne voulait pas trop se servir de la balle, et râlait, mais comme les trois autres s'y sont mis sans rechigner, et ont très vite compris, elle a suivi. Depuis, je les trouve plus actifs, plus joueurs... c'est peut-être aussi parce qu'il y a un chaton. Chaton qui, à dix mois, est encore petit. Apparemment, ce sera un petit gabarit. Enfin, ça ne veut rien dire, car il peut grandir jusqu'à deux ans, je crois. 

    Si certains ont peur de la balle à croquettes, ou ne savent pas trop comment s'y prendre, je suis prête à les aider en répondant à leurs questions. Voici des photos des minous. Nous n'avons malheureusement pas pu les prendre en train de jouer avec la balle à croquettes...


    9 commentaires
  • Un petit coucou de Darius jouant avec Caline...


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, des nouvelles de Blondie, pour notre plus grand plaisir. Merci à Mme D.

    « Après ce long hiver, les premiers rayons de soleil, et Blondie... Toujours impossible de l'approcher à moins de 5 mètres, elle mène sa vie de chat semi sauvage, sécurisée, tranquille, non craintive, dans le voisinage proche. Blondie a bien grossi !!! Elle vit de sa chasse et de restes alimentaires fournis par mes adorables voisins (83 et 81 ans). J'avoue mon inquiétude pendant ces grands froids, mais depuis le début d'année, elle passe de grands moments dans mon jardin, en compagnie de ses congénères (les miens et les voisins), en bonne entente. La voici aujourd'hui sous les appentis à bois chez moi.

    Rémi et Kitty, quant à eux, sont devenus de "vrais pots de colle"... pour mon plus grand bonheur. »


    votre commentaire
  • DSCN2029
    « Rosy est une toute petite minette merveilleuse. Elle s'est très vite habituée à nous. Nous n'avons pas d'autres animaux, ni d'enfants. C'est la petite princesse de la maison, très proche de nous 2. Son grand plaisir, c'est d'être avec nous. Quand on rentre du travail, elle monte sur la table pour nous faire le bisous. C'est un chat qui fait beaucoup de bisous avec son petit museau, elle vient se frotter à notre visage à la moindre occasion. Elle participe à toutes les activités, et nous discutons beaucoup, elle répond en poussant un tout petit miaulement quand on lui parle (et parfois elle ouvre la bouche mais il n'y a pas de son qui sort). Elle dort avec nous toutes les nuits et ne nous réveille jamais. Elle commence à bouger quand le réveil sonne, elle vient faire un calin. Ces derniers jours, elle demande à rentrer sous la couverture contre nous pendant 5 min avant qu'on se lève.
     
    Elle est très joueuse avec ses souris. Elle aime bien aussi aller faire un petit tour dans la cour, regarder les oiseaux, se dorer au soleil. Mais là aussi, elle préfère que nous ne soyons pas trop loin, ou que les portes de la maison soient ouvertes. Car elle reste un peu peureuse, pas avec nous, mais elle craint les grands mouvements, l'agitation, les bruits.
     
    Ma mère, qui a donc adoptée Eskal (renommée Lilou), est venue garder Rosy pendant les vacances d'été à deux reprises. Et ça c'est vraiment très bien passé. Rosy l'a tout de suite adoptée, on peut même dire qu'elle en a profité pour avoir quelques exigences avec sa mamie comme se lever très tôt pour lui donner à manger et retourner au lit pour faire un câlin, changer de place la chaise longue pour qu'elle soit plus à l'ombre... (on dit bien que les grands parents cède toujours !).
     
    Depuis que nous l'avons, elle souffre d'une gingivostomatite ulcéro-nécrotique. Quand elle est en crise, elle a une infection de la bouche qui peut entraîner des douleurs, une salive visqueuse et malodorante, et puis elle tire la langue. Elle est régulièrement suivie pour cette pathologie et prend un traitement antibiotique une fois par mois et une injection de corticoïde deux fois par an environ. Au quotidien, cela ne la gène pas tant que ça grâce au traitement, et ne lui retire en rien sa joie de vivre.
     
    C'est vraiment un amour de chat. Elle vous remercie beaucoup de l'avoir sauvée et de ne pas l'avoir remise dans la rue. Et nous vous remercions grandement de nous l'avoir confié. »

    votre commentaire

  • Notre petite Engèle, qui a entre-temps trouvé sa famille, fait ce mois-ci la une de la page d'accueil du site France Félins suite à sa participation au concours photos du forum.

    Elle a été élue chaton du mois de janvier par un vote collectif devant 8 autres chatons aussi craquants les uns que les autres. Merci pour elle !

    Cliquez ici pour accéder au site de France Félins.


    5 commentaires
  • Coucou ! Vous avez vu ? Hé oui, c'est moi, Elfe. Pourquoi je suis dans le sapin ? Je vous raconte tout.

    A la suite de l'article que j'avais fait paraître via le blog de l'Ecole du Chat, j'ai été choisie par un jeune et gentil couple. Il me voulait, moi, Elfe, et pas un autre !  Mais il fallait que je m'adapte très rapidement à mon nouvel environnement car le gentil couple attendait un bébé humain dans les jours suivants. Alors j'ai fait tout ce que je pouvais mais je me sentais trop perdue dans cette grande maison, loin de ma famille d'accueil, de mes copains chiens, de mes amis chats... Au bout d'une petite semaine, le gentil couple s'est inquiété pour moi car je ne mangeais ni buvais ou très peu; il était triste de me voir aussi effrayée et malheureuse. J'ai essayé de me laisser caresser et de ronronner mais je me montrais encore craintive. Et le bébé allait arriver ! 

    J'ai à nouveau débarqué par un bel après-midi dans ma famille d'accueil. J'étais si heureuse de retrouver tout "mon petit monde" ! Mais en même temps, j'avais un peur de me faire "gronder". Et là, qu'est-ce-que j'entends ? A eux aussi j'avais beaucoup manqué ! Et ma "moman" d'accueil a dit : "Cette année, moi, au Père-Noël, je demande Elfe !".

    Et voilà pourquoi vous me voyez sur les photos dans le sapin ! Mais j'en eu vite assez de faire "paquet de Noël" et j'ai commencé à jouer à "chasseurs de boules de Noël" avec les copains. Depuis que j'ai compris que je restais, je multiplie les câlins et les marques d'affection pour "qu'ils" ne regrettent pas de m'avoir choisie comme cadeau de noël. Pour eux et pour moi, l'année commence trop bien ! Et "ils" se joignent à moi pour souhaiter à tous, 2 et 4 pattes, plein de bonheur pour cette nouvelle année 2010.


    7 commentaires

  • « Bonsoir ! 
    C'est moi, Darius, vous vous souvenez ?

    Cela va faire un an que je vis dans mon foyer, moi, le minou qui avait tout perdu, plus de clés pour me réchauffer, plus d'identité. Grâce à vous, l'Ecole du Chat, je suis enfin reconnu, aimé, cajôlé : je suis surveillé comme du lait sur le feu !

    Il faut que je vous dise,
    ma maîtresse ne se remet pas de la disparition d'Ebène. Elle a peur pour moi qui était en souffrance. Elle vous demande pardon de faire silence, mais reste auprès de vous. Je veux dire à Ebène de revenir pour lui redonner le sourire. Elle a changé depuis son départ, mais nous aime toujours aussi fort, tous les petits animaux de la maisonnée.

    Alors, je passe le message de sa part et de la part de tous mes amis qui m'entourent : nous vous souhaitons pour ces fêtes un grand bon courage. Beaucoup de courage, de patience, mais surtout, donnez des clés à tous ces minous malheureux.

    On vous aime dans la famille, on vous remercie. »


    Pour lire l'histoire de Darius, cliquez ici.

    6 commentaires

  • Bonjour,

    Une photo datant du début de ce mois de Décembre.
    En bas : Rémi (Crésus).
    Au milieu : Kitty.
    En haut : Cosette.

    Témoignage de leur entente.

    Bonnes fêtes à toute l'équipe, ainsi qu'aux lecteurs du blog.

    Amicalement,
    F. D.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique